Kachkar condamné à 30 ans de prison

Remplissez le formulaire ci-dessous et bénéficiez d'un conseil personnalisé de nos équipes :

Remplissez le formulaire pour obtenir la meilleure offre sur votre rachat de crédit !

⭐⭐⭐⭐⭐ 4.6 / 5. Faites votre simulation de remboursement de crédit immédiatement. Notre service est utilisé par plus de mille personnes chaque jour.


,

L'homme d'affaires canadien Jack Kachkar, qui voulait acheter de l'OM en 2007, a été condamné à 30 ans de prison aux États-Unis pour une fraude estimée à 100 millions de dollars.

Cette phrase est difficile pour Jack Kachkar, 56 ans. Un homme d'affaires canadien connu pour avoir tenté d'acheter OM en 2007 avait condamné le département de la Justice américain à 30 ans et 5 ans de prison. Il a également été condamné à une amende de 103,5 millions de dollars par le tribunal de district de la Floride du Sud! Parce que l'arnaque est gi notre agencetesque.

Arrêté en septembre 2018, un membre de Key Biscaynes qui avait été reconnu coupable de trois semaines l'hiver dernier et reconnu coupable de fraude liée à une institution financière. Entre 2005 et 2007, Kachkar, par l’intermédiaire de sa société pharmaceutique Inyx, a convaincu la Western Bank of Puerto Rico de lui prêter un total de 142 millions de dollars sur de fausses factures. Il a profité de l'occasion pour affecter des dizaines de millions de dollars à l'achat de voitures de luxe, de deux villas dans la région de Miami et même d'un jet privé.

La parole a 1500 employés

En juin 2007, Westernbank avait perdu plus de 100 millions de dollars à cause du crédit Inyx et une série d’événements avait conduit à la faillite d’une institution financière portoricaine employant 1 500 personnes. Ce dossier a fait l’objet d’une enquête par de nombreuses agences, y compris le FBI et avec le soutien du département américain de la Sécurité intérieure.

Pour rappel, Jack Khachkar avait demandé à Robert Louis-Dreyfus du côté marseillais d’acheter le club pour 115 millions de dollars avant son départ quelques semaines plus tard. En 2011, un tribunal pénal de Paris a condamné un homme d'affaires à dix mois de prison pour fraude. Il avait fourni à RLD une fausse garantie bancaire et effectué un virement depuis un compte vide.

3.7 (76%) 32 votes