Selon le PDG du groupe français BPCE, le rachat de la BICEC par le groupe marocain BCP est en cours

Remplissez le formulaire ci-dessous et bénéficiez d'un conseil personnalisé de nos équipes :

Remplissez le formulaire pour obtenir la meilleure offre sur votre rachat de crédit !

⭐⭐⭐⭐⭐ 4.6 / 5. Faites votre simulation de remboursement de crédit immédiatement. Notre service est utilisé par plus de mille personnes chaque jour.

(Agence Ecofin) – Boris Joseph (Centre photographique), directeur général de l'Epargne (BPCE), groupe français Banque populaire Caisse, le 18 juillet à Yaoundé, le ministre camerounais des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, annonce son investissement pour le Cameroun.

Au terme de l'entretien entre les deux personnalités, Boris Joseph a déclaré qu'il était passé de Minfi à la Banque camerounaise pour le dépôt et le crédit (Bicec), filiale locale de BPCE. . "Avec de bonnes relations avec les autorités, nous allons probablement rendre visite au ministre des Finances et discuter du processus de développement de la participation de Bicec. Aux niveaux technique et administratif, les choses vont bien avec l'aide du Cameroun et des autorités régionales. Nous sommes très heureux Nous sommes sur le bon calendrier. Nous pensons que les choses vont bien A déclaré le PDG de BPCE.

"Bicec annonce que Bicec annonce actuellement la transition vers un nouveau groupe de référence (Banque centrale marocaine-BCP, Ed) suite au prochain départ de l'actionnaire majoritaire BPCE (68,5%) et à la reprise de nouvelles actions.En tant qu'institution financière et actionnaire privilégié de la BICEC, l'État camerounais, par l'intermédiaire du ministre des Finances, doit veiller au bon déroulement de ce processus de transition.", Dit le ministère des Finances Heure des questions.

Selon le même document, le gouvernement veut s'assurer qu'à la fin de cette transition, la filiale de BPCE restera et restera le fer de lance du secteur bancaire camerounais et jouera un rôle important dans le financement de l'économie locale. . "Le gouvernement souhaite également parvenir à un accord avec les parties prenantes sur la stabilité des employés de la banque, ainsi que sur la performance de tous ses employés.", Dit Minfi.

Le 24 septembre 2018, le Groupe BPCE a annoncé qu'il avait entamé le droit exclusif de négocier la vente des actions BPCE International de ses filiales africaines, notamment du Cameroun.

Deux avocats camerounais (Michel Janvier Voukeng et Guy-Alain Tougoua) s'opposent aux ventes exclusives de Bicec. La procédure est pendante devant le tribunal de première instance de Douala Bonanjo depuis octobre 2018. Le 12 octobre 2018, les pétitionnaires ont également demandé l'intervention de la Commission nationale de la concurrence. Depuis lors, il existe très peu d'informations sur les différentes procédures et transactions pour les ventes de Bicec.

Sylvain Andzongo

4.1 (86%) 21 votes